10 parcs et jardins à découvrir en Alsace

Mise à jour le 04/05/2024
temple-weiterswiller-jardin

Les parcs et jardins en Alsace ne manquent pas. Impossible de tous les citer, mais voici une sélection de parcs que la team apprécie particulièrement. Nous avons sélectionné des parcs et jardins dans toute l'Alsace et de style vraiment variés, qui pourront satisfaire des envies de balades différentes. Dans tous les cas, ce sont des lieux agréables qui vous permettront de prendre un bon bol d'air, de faire le plein de verdure et de déconnecter le temps d'une balade...

Laurène
Laurène
Laurène est la créatrice du blog. Bretonne installée en Alsace, elle est tombée amoureuse de sa région d'adoption et aime en explorer les moindres recoins pour dénicher des bons plans à partager avec vous!

1. Parc de Wesserling à Husseren-Wesserling

batiment-parc-wesserling

Situé à Husseren-Wesserling dans la Vallée de Saint-Amarin, le Parc de Wesserling est un lieu multifacette ancré dans l’histoire industrielle et culturelle de l’Alsace. Originellement un pavillon de chasse au 17e siècle, il s’est transformé en une grande manufacture royale de toiles au 18e siècle, avant de connaître un déclin à partir des années 1930. Racheté par le Conseil Régional en 1986, le site a été brillamment réhabilité et est aujourd’hui un ensemble patrimonial industriel unique en France.

Le parc offre une variété d’attractions, allant de jardins remarquables à un écomusée textile, en passant par des lieux de création artistiques. Des événements et animations, comme des visites théâtralisées et des démonstrations de métiers textiles anciens, y sont organisés régulièrement. Il accueille également des boutiques et ateliers de création, ainsi qu’une brasserie artisanale. La visite plaira aux visiteurs de tous les âges: les enfants adorent ce parc, leurs parents aussi! Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter mon article dédié au Parc de Wesserling.

  • Me balader tranquillement dans le parc
  • Visiter l’écomusée textile
  • Pouvoir acheter des légumes du potager
  • Partenaire du Pass Alsace
  • Noël au Jardin est un autre moyen de vivre Noël en Alsace, complémentaire des marchés de Noël.
  • Voir l’émerveillement dans les yeux des loulous mais aussi des grands !
  • La convivialité du chalet à la fin de la balade
  • Bien se renseigner à l’avance, tout n’est pas toujours ouvert (ateliers de créateurs surtout)

2. Parc zoologique et botanique de Mulhouse

fleur-parc-zoologique-botanique-mulhouse

On pense souvent en premier au Zoo de Mulhouse en tant que parc animalier, mais le parc est en réalité un parc zoologique et botanique. C’est une véritable institution en Alsace, combinant la faune et la flore dans un écrin de verdure de 25 hectares. Situé au cœur de la ville, ce parc est non seulement un lieu d’éducation environnementale mais aussi un espace de détente et de loisirs pour les familles.

Du point de vue botanique, le parc est un havre de biodiversité. Il abrite plus de 3 000 espèces et variétés d’arbres et de plantes, réparties dans des jardins thématiques comme le jardin anglais, le jardin français ou encore la serre tropicale. Ces espaces offrent une promenade éducative et sensorielle où l’on peut admirer une variété de plantes exotiques, d’arbres centenaires, et de massifs floraux colorés.

  • Grande richesse d’espèces de plantes et arbres
  • Très bel endroit pour se promener
  • Parc ouvert tous les jours de l’année
  • Partenaire du Pass Alsace
  • J’ai toujours un peu de peine lorsque je vois des animaux enfermés. Mais en même temps cela permet aussi à certaines espèces de continuer à exister…

3. Jardin du Temple zen de Weiterswiller

statue-jardin-temple-zen

Niché à proximité de La Petite Pierre, le Temple Zen Ryumon Ji de Weiterswiller est un monastère bouddhiste hors du commun en Alsace. Fondé en 1999, il est une oasis de tranquillité au cœur d’un petit village, en bordure d’une grande forêt. Ce lieu est non seulement habité par une communauté de moines et nonnes suivant les préceptes de l’école zen sôtô, mais il est aussi ouvert aux visiteurs et aux laïcs.

Dès que vous passez la porte d’entrée, l’atmosphère apaisante du temple vous enveloppe. Vous pouvez librement explorer le jardin, qui est un écrin de nature incluant un potager, un jardin d’herbes médicinales et un jardin de pierres. La chapelle bouddhiste est également accessible à tous pour la prière, la méditation ou le simple repos.

En plus des visites libres, des visites guidées sont organisées sur demande le samedi pour les groupes d’au moins 5 personnes. Le temple organise également des retraites de méditation tous les 15 jours et accueille ceux qui souhaitent vivre au sein de la communauté pour une durée variable. L’accueil chaleureux de la communauté rend ce lieu encore plus invitant, faisant du Temple Zen de Weiterswiller une véritable source d’inspiration et de ressourcement. N’hésitez pas à lire mon article dédié au Temple Zen de Weiterswiller pour plus d’infos.

  • Lieu magnifique et apaisant
  • Jardins et chapelle en accès libre
  • Accueil de la communauté sur place
  • Village de Weiterswiller
  • Rien!

4. Domaine de la Léonardsau à Obernai

jardin-parc-leonardsau

J’ai découvert le Domaine de la Léonardsau par hasard, alors que j’étais venue à Obernai (au pied du Mont Sainte-Odile), dans le lieu-dit Saint-Léonard pour visiter la Marqueterie d’art Spindler. Le lieu semblait superbe et j’ai donc décidé d’aller y faire un tour après ma visite.

Grand bien m’en a pris, j’ai découvert un endroit magnifique bien qu’assez méconnu. Le domaine de la Léonardsau comporte un château et un parc de 9 hectares. Le château est malheureusement fermé mais des projets existent en faveur de sa réhabilitation comme lieu d’exposition. On ne peut donc pour l’instant que l’admirer de l’extérieur, ce qui est déjà appréciable au vu de la beauté et de l’originalité du bâtiment. Le parc est quant à lui ouvert au public et il est donc possible de s’y promener librement.

Par une journée d’automne un peu brumeuse, ma balade n’en était pas moins agréable. Le domaine de la Léonardsau est un vrai havre de paix! C’est le genre de jardin que je préfère: structuré mais pas trop, laissant ainsi place à la beauté naturelle des paysages. Par une belle journée d’été, on s’installerait bien sur ses grandes pelouses avec un bouquin ou pour pique-niquer en famille.

  • Beauté du château et du parc
  • Calme du domaine
  • Château fermé

5. Jardin japonais Sekitei à Mulhouse

jardin-japonais-mulhouse

Ce jardin a été visité par Léa et Vivine – Non loin du centre-ville de Mulhouse, se cache un endroit tout simplement incroyable… Un jardin japonais traditionnel ! Il a été aménagé par Éric, amateur passionné passé expert en 15 ans, qui vous proposera une visite guidée d’une heure et demie pour découvrir cet univers.

Il faut savoir qu’un jardin japonais ne se visite pas seul car tout a un sens et une symbolique : la disposition des pierres et les motifs du “jardin sec”, le tsukubai (fontaine pour se purifier), les lanternes, l’orientation du bassin où nagent les carpes koï…

Dès le portail passé, on sent bien que le dépaysement est imminent. Rien n’est laissé au hasard entre le minéral et le végétal. “Il y a beaucoup de palissades car le but n’est pas de tout montrer tout de suite mais de dévoiler au fur et à mesure, de deviner”, explique Éric, qui vous accueille en chaussures de jardin traditionnelles. Ne vous attendez pas à trouver beaucoup de fleurs, le jardin japonais joue beaucoup sur les nuances de vert. Il compte d’ailleurs une trentaine de variétés d’érables.

Sans être des expertes, on ne peut que s’émerveiller de la beauté des détails, de la mise en valeur forte en symboles des feuillus et pierres. La passion d’Éric est bienveillante et communicative, elle nous donne envie d’en apprendre toujours plus par le regard. C’est une toile vivante devant nous, pleine de matières et de couleurs particulièrement belles au printemps et à l’automne.

Nous en ressortons tout simplement apaisées, dépaysées et sans avoir pris l’avion ! Puisqu’au Japon ce qui est beau est caché, venez explorer vous aussi et repartez zen 🙂

  • Etre transportée dans une autre culture par la force de l’art végétal
  • Découvrir les symboles du jardin japonais avec un passionné
  • Rien !

6. Jardin de l’escalier à Brumath

nenuphars

Ce jardin a été visité par Léa – Visiter un splendide jardin japonais à Mulhouse m’a donné des envies de promenades au vert ! C’est ainsi que j’ai découvert le jardin de L’Escalier de Brumath, labellisé Jardin Remarquable et situé à 10 minutes de Strasbourg en train ou 20 minutes en voiture. Michelle, la très gentille propriétaire des lieux, a imaginé différentes ambiances sur 2 900 mètres carrés.

Plutôt galerie d’art ou jardin?

On est accueillies par un tokonoma, une petite alcôve avec des plantes et de la décoration japonaise, puis une allée bordées d’espèces méditerranéennes. Vous avez ensuite le choix : visiter la galerie d’art, dont les expositions changent régulièrement, ou passer côté jardin.

On a beaucoup aimé serpenter entre la tonnelle de rosiers ou les carrés thématiques inspirés des jardins médiévaux, admirer les arbres fruitiers joliment taillés ou tomber, au détour d’une allée, sur les poules qui se promènent en liberté !

L’espace japonais du jardin de L’Escalier

Au fond du jardin, un espace d’inspiration japonaise permet de s’asseoir à l’ombre des bambous et de profiter du son de la fontaine. Le jardin de L’Escalier comprend aussi plusieurs bassins et installations pour se reposer et prendre le temps d’admirer les très nombreuses variétés d’arbres, arbustes, plantes potagères, grimpantes, aromatiques….

Dernier espace : le solarium et la maison de thé, malheureusement pas accessibles à notre visite. En résumé, c’était un moment très agréable, au calme, et on s’est bien amusées à dénicher les trouvailles décoratives, les sculptures ou les arbres à insectes disséminés dans le jardin 🙂 J’aime aussi l’idée que Michelle entretient son jardin sans produits chimiques et pratique permaculture et compost.

Je repasserais volontiers à un autre moment de l’année ou pour tester le brunch. Mon seul petit regret : la fiche d’explications avec le plan, donnée pour les visites libres, n’était pas très détaillée et précise ! On aurait peut être dû opter pour la visite guidée. Enfin, si vous n’êtes pas de la région, sachez également que Michelle tient des chambres et une table d’hôtes.

  • Les différentes ambiances du jardin
  • Le fait de pouvoir se poser et prendre son temps
  • Le jardin est entretenu sans produits chimiques
  • Accessible en train depuis Strasbourg
  • La fiche d’explication donnée pour les visites libres n’est pas très claire

7. Parc Charles de Reinach à Hirtzbach

parc-reinach-alsace


Voici l’expérience de Clémence sur ce parc – Hirtzbach se trouve dans le Sundgau, tout au Sud de l’Alsace. C’est au coeur de ce petit village que nous avons pris nos quartiers, dans le parc De Reinach, pour un pique-nique estival en famille ! Parfois, rien ne sert d’aller loin pour se sentir dépaysés ! La preuve ? A 20 minutes de chez moi, nous avons eu envie d’essayer le Parc Charles de Reinach à Hirtzbach, découvert dans un dépliant de l’Office de Tourisme du Sundgau consacré aux familles.

Le village de Hirtzbach

Quelle belle surprise ! Hirtzbach est un mignon petit village au Sud d’Altkirch dans le Sundgau. En suivant le ruisseau qui le traverse, on voit quelques jolies maisons à colombages avec, comme le voulait la coutume, la date de construction et le nom des propriétaires inscrits au-dessus de la porte d’entrée. On y trouve également un château du XVIIIe siècle entouré d’un parc. Figurez-vous qu’il appartient encore aujourd’hui à la famille De Reinach-Hirtzbach qui l’occupe à l’année. Même si on voit très bien le château à travers les grilles, il n’est donc pas ouvert à la visite.

Mais, au fait, c’est quoi ce parc ?

On arrive à notre sujet : le parc Charles De Reinach, prêté par la famille du même nom à la commune en 1982, est un parc bucolique, avec des plans d’eau, très arboré et fleuri. C’est un jardin anglais que Charles De Reinach a fait aménager au XIXe siècle. On y trouve quelques curiosités : plusieurs chalets sortis tout droit des Alpes suisses qui servaient de stockage pour les bûches, le foin ou encore les charrettes… ET surtout, la dernière glacière du Sundgau dans laquelle on peut rentrer. Ses murs très épais en pierre et sans fenêtre l’isolaient complètement de l’extérieur et permettaient d’y stocker jusqu’à l’automne suivant la glace récoltée sur l’étang en hiver (ça vous rappelle un dessin-animé de Disney, peut-être ? Mais si, la Reine des Neiges !).

De quoi faire côté nature !

La plupart des jardins donnent l’impression d’être naturels mais c’est ça, le charme des jardins anglais : une impression de laisser la nature reprendre ses droits, alors qu’ils sont finalement très bien réfléchis et entretenus.

Certes, il n’y a pas d’aire de jeux mais, avec les enfants, on prend le temps d’observer les animaux du parc : les libellules bleues et les papillons colorés qui sont nombreux en été ou les canards qui se dandinent au bord d’un des trois plans d’eau. Il y a également des panneaux pour en savoir plus sur les oiseaux et les arbres du parc, dont certains, qui ont côtoyé plusieurs générations et qu’il est rare de trouver en Alsace, sont classés. Ce sont sous leurs feuilles que l’on choisit de se poser pour pique-niquer après la découverte du parc !

Et de l’art en cerise sur le gâteau…

Dans les jardins du parc se cachent également quelques oeuvres d’art modernes qui décorent les jardins. Parmi elles, nous avons fait la rencontre de petits farfadets et de sorcières qui ont fait forte impression sur notre petit loulou (pour rappel, il n’a pas encore 4 ans !).

Bref, un véritable havre de paix pour 2 à 3 heures : comptez une balade de 45 minutes environ et ensuite, tout dépend combien de temps dure votre pique-nique et…  votre sieste ! Et vous, vous avez un parc “coup de coeur” où vous vous sentez dépaysé à chaque fois que vous vous y arrêtez ?

  • Les couleurs ! Celles des fleurs, des arbres, des libellules…
  • La variété des jardins dans cet espace finalement pas si grand
  • Les bâtiments anciens : quel que soit leur état, ils ont du charme.
  • Les oeuvres d’art modernes
  • Il n’y a pas de jeux pour les enfants, même si les curiosités du parc les ont déjà bien occupé !
  • On aimerait que ce parc soit au moins 3 fois plus grand pour y passer encore plus de temps 🙂

8. Fort Uhrich à Illkirch-Graffenstaden

fort-uhrich-strasbourg

Ce parc a été visité par Léa – J’aime bien quand Strasbourg réserve des surprises, pas vous ? La dernière en date : le fort Uhrich, une belle parenthèse de verdure quasiment en pleine ville puisqu’il est situé à Illkirch-Graffenstaden, commune limitrophe de Strasbourg. Il fait partie de 14 anciens sites militaires, situés dans la région de Strasbourg et en Allemagne, que l’on peut relier en vélo grâce à une boucle de 85 km baptisée la Piste des Forts . Rassurez-vous : pas besoin de faire l’intégralité de ce parcours, il est possible de rejoindre directement le fort Uhrich en empruntant le très joli canal du Rhône au Rhin.

Après avoir fait le tour du site par l’extérieur, grâce à un chemin ombragé agréable, nous avons rejoint l’entrée du fort. On découvre le lieu grâce à de multiples petits sentiers et des vues sur les anciens fossés remplis d’eau, où barbotent des canards et poussent des nénuphars. Plusieurs panneaux d’explications nous renseignent sur la faune, la flore et l’histoire du fort Uhrich.

Construit entre 1873 et 1876 par les Prussiens, il a été victime d’un incendie en 1944. Il n’a jamais été reconstruit ou restauré. C’est ce qui fait son charme. Certaines constructions, comme l’entrée ou les fortifications, ont moins souffert de l’incendie. D’autres demeurent à l’état de vestiges, seulement visibles à travers la végétation. Ou comment la nature a repris ses droits !

Les arbres sont particulièrement beaux, le fort Uhrich est un écrin vert qui donne l’impression d’être à la campagne. C’est une idée originale de sortie autant en famille, qu’entre amis ou en couple. D’ailleurs il y a des tables de pique nique pour les beaux jours. Faites juste attention aux horaires : le site est ouvert tous les jours de 8h à 20h mais reste fermé en hiver. Merci à ma collègue Véro pour cette chouette découverte !

  • Découvrir un lieu original où la nature a repris ses droits
  • Les panneaux d’explication bien
  • Le fort n’est pas ouvert toute l’année

9. Jardins de Gaïa à Wittisheim

Les Jardins de Gaïa est une entreprise alsacienne spécialisée dans les thés biologiques et équitables. Elle se situe à Wittisheim, dans le ried d’Alsace, à 10km de Sélestat. Il est possible de se rendre au siège de l’entreprise, où se trouve également des jardins japonais et un salon de thé. Avis aux amateurs de thé et de jardin zen, cet endroit est pour vous!

Jardin et maison de Thé des Jardins de Gaïa

Je suis déjà allée profiter plusieurs fois de la Maison de Thé Les Jardins de Gaïa. Le salon de thé est un endroit agréable, très apaisant. La salle intérieure manque un peu de charme à mon goût, mais tout l’intérêt de cette maison de thé est sa longue terrasse ombragée entourée de jardins zen.

Six jardins végétaux et minéraux entourent en effet la maison de thé. Ce sont des jardins de type Karesansui, c’est à dire sans eau: ce sont des formes concentriques tracées dans le granit concassé qui représentent l’eau. Ces jardins sont des jardins contemplatifs: impossible d’y pénétrer, la tradition veut que l’on observe les jardins sous un angle différent depuis chaque recoin de la Maison de thé, sans jamais y entrer…

A la carte, un immense choix de thés et tisanes des Jardins de Gaïa, tous de très bonne qualité, et quelques boissons fraîches. Thé noir, thé vert, roiboos, tisanes… Vous pouvez passer un certain temps à choisir, je vous préviens!

Assister à une cérémonie du thé japonaise ou chinoise en Alsace

Avez-vous déjà assisté à une cérémonie de thé? C’est l’expérience que propose Les Jardins de Gaïa plusieurs samedis par mois, sur réservation. Selon les dates, il est possible de choisir entre une cérémonie de thé chinoise ou japonaise. J’ai pour ma part assisté à une cérémonie de thé japonaise, menée par une Maître de Thé originaire d’Hiroshima. C’est vraiment une expérience que je vous conseille, à la fois originale, dépaysante et apaisante!

  • Jardins contemplatifs: une autre manière de découvrir les jardins!
  • Grande terrasse extérieure apaisante
  • Immense choix de thés excellents
  • La salle intérieure manque de charme
  • J’aurais aimé avoir une plus grande théière!

10. Parcs de Strasbourg

Un article dédié aux différents parcs de Strasbourg est en cours de rédaction et arrive bientôt!

Autres parcs et jardins en Alsace

Voici d’autres parcs et jardins que nous n’avons pas (encore!) testés mais déjà repérés et qui méritent certainement une visite:

Carte des parcs et jardins