Le Mont Sainte-Odile – Visite incontournable en Alsace

Mise à jour le 23/04/2024
mont-sainte-odile-alsace

Visiter le Mont Sainte-Odile est un des incontournables d'une visite de l'Alsace. Situé sur les hauteurs d'Obernai et Rosheim, il faut dire que le lieu est impressionnant. On trouve en haut de cette montagne vosgienne une très belle abbaye, depuis laquelle on peut admirer une superbe vue sur la Plaine d'Alsace et la Forêt Noire d'un côté, les montagnes des Vosges de l'autre côté.

Laurène
Laurène
Laurène est la créatrice du blog. Bretonne installée en Alsace, elle est tombée amoureuse de sa région d'adoption et aime en explorer les moindres recoins pour dénicher des bons plans à partager avec vous!
mont-sainte-odile-alsace

Le Mont Sainte-Odile est un lieu de pèlerinage important, notamment du fait de la source qui se trouve en contrebas et qui aurait des pouvoirs curatifs sur les maladies oculaires. Mais de nombreuses personnes y viennent aussi tout simplement pour la beauté des lieux. Pas besoin d’être croyant pour apprécier le Mont Sainte-Odile!

Quelle est l’histoire du Mont Sainte-Odile?

Histoire de l’Abbaye de Hohenbourg

A l’époque des Celtes, la montagne s’appelait Altitona, mot qui signifie “la montagne haute”. Pour les Celtes, il s’agissait déjà d’un lieu de culte et il y firent construire une forteresse, dont le mur d’enceinte correspond sans doute aujourd’hui au fameux “mur païen”.

Au 7e siècle, le lieu appartenait au Duc d’Alsace Adalric, le père de Sainte-Odile. Il y fit d’abord construire une résidence, le Château de Hohenbourg. Il rejeta sa fille née aveugle, qui ne recouvrira la vue qu’à son baptême à l’âge de 12 ans. Il ne comprendra son destin et ne l’acceptera que face au miracle du rocher ouvert (pour en savoir plus sur la légende de Sainte-Odile, “fille de lumière”, c’est par ici).

Il fit ensuite construire un monastère en 700, dont il fera don à Sainte-Odile, qui le transformera alors en couvent. Le lieu devint rapidement un lieu de pèlerinage très fréquenté, notamment pour les personnes atteintes de maladies oculaires.

Bien national sous la Révolution Française, le Mont Sainte-Odile est racheté par l’évêché de Strasbourg en 1854, qui le rétablit alors à sa vocation monacale première.

Accident du crash du Mont Sainte-Odile

Le Mont Sainte-Odile n’est malheureusement pas célèbre que pour son couvent… En effet, le 20 janvier 1992 a eu lieu la catastrophe du Mont Sainte-Odile: un Airbus A320 de la compagnie Air Inter s’écrase sur le sommet de la Bloss, à proximité du Mont Sainte-Odile. 87 personnes décèdent et seules 9 personnes survivent à ce terrible accident aérien. Un mémorial a été installé sur le lieu de la tragédie, avec des veilleurs taillés dans le grès par la sculptrice Annie Greiner.

Comment visiter le Mont sainte-Odile? Où se garer?

Le Mont Sainte-Odile se visite toute l’année gratuitement. Vous pouvez:

  • monter en voiture jusqu’à l’abbaye (parking P1)
  • monter à pied depuis les parkings P2 ou P3 situés en contre-bas
  • monter à pied depuis Ottrott en empruntant le Sentier des Pèlerins (5km pour l’aller, environ 1h30 de marche)
  • en saison, monter en bus (ligne 257) depuis Strasbourg ou d’autres villes

Je vous conseille vivement de vous arrêter aux parkings P2 ou P3 se trouvant sur la route montant au Mont Sainte-Odile et de terminer à pied, ce n’est pas bien long. Il existe aussi un parking tout là-haut (P1) mais il est petit et donc très souvent plein.

Que visiter au Mont St Odile?

Sanctuaire du Mont Sainte-Odile

L’abbaye du Mont Sainte-Odile est superbe et il est très agréable de s’y promener: il fait plus frais qu’en plaine, la vue est incroyable, l’endroit est paisible et invite à la détente. Il ne faut pas oublier de visiter les petites chapelles de l’abbaye, dont les murs et les plafonds sont ornés de magnifiques mosaïques, fresques et dorures.

A l’intérieur du Mont Sainte-Odile, vous découvrirez d’abord la Cour des Tilleuls, puis la Basilique, la Cour du Cloître dominée par une statue de Sainte-Odile, la Chapelle Saint-Jean Baptiste et ses fresques, la Chapelle de la Croix qui est la partie la plus ancienne du couvent, datant du 12e siècle, la Chapelle Sainte-Odile et le sarcophage comprenant les reliques de Sainte-Odile, la Grande Terrasse et sa superbe vue, la cadran solaire datant du 17e siècle, la Chapelle des Larmes, où vous pourrez apercevoir quelques tombes mérovingiennes, et enfin la Chapelle des Anges, construite au 12e siècle.

On trouve aussi dans l’abbaye un hôtel ainsi qu’un restaurant. J’ai beaucoup apprécié de voir un lieu religieux aussi vivant, de par la cohabitation entre religieux et visiteurs.

Source Sainte-Odile

Située en contrebas de l’abbaye, la source Sainte-Odile est un lieu de pèlerinage important en Alsace. On y accède par la route qui mène au Mont Sainte-Odile en voiture ou bien à pied.

C’est Odile qui l’aurait fait jaillir en frappant un rocher de son bâton afin d’aider un vieil homme aveugle rencontré à cet endroit, et la source miraculeuse aurait ainsi des effets sur les maladies liées aux yeux.

Mur païen

A 10 minutes de l’abbaye, on peut donc notamment se rendre au mur païen, une ancienne enceinte dont on ne connaît pas l’origine et faisant l’objet de nombreuses hypothèses. Pour un visiteur non-averti, il s’agit uniquement d’un vieux mur… Je suis passée devant sans m’en rendre compte tout d’abord! C’est en tout cas une jolie balade dans la forêt.

Le mur païen fait une longueur de onze kilomètres et fait le tour du plateau du Mont Sainte-Odile. Formé d’environ 300 000 blocs de pierre, faisant parfois jusqu’à 3 mètres de haut et d’une épaisseur variant de 1 à 2 mètres, les scientifiques n’ont pas su déterminer s’il s’agissait d’une enceinte défensive ou culturelle et sa construction demeure une énigme.

Les analyses récentes datent sa construction au 7e siècle (mais il peut aussi s’agir de la date de restauration), alors que l’on a longtemps remonté ses origines à la préhistoire. Les hypothèses ne manquent pas, mais ce ne sont que des hypothèses: Oppidum de la Tène, refuge pour les populations de la plaine, enceinte sacrée, délimitation de territoire… l’énigme du mur païen reste aujourd’hui entière et c’est une grande partie du charme de la balade!

Randonnée au Mont Sainte-Odile

La visite ne s’arrête pas là! De nombreux chemins de randonnée partent du Mont Sainte-Odile. Vous pourrez découvrir à l’extérieur du Mont Sainte-Odile, le Chemin de Croix et la Grotte de Lourdes, faire le Tour du Rocher sur lequel est bâti le couvent, la source Sainte-Odile, ainsi que Niedermunster, les vestiges de l’ancienne abbaye, le sentier des Merveilles et bien sur le fameux mur païen, dont il est possible de faire le tour à pied. Il existe de très nombreux sentiers de randonnée dans le coin, vous n’aurez que l’embarras du choix!

Si vous souhaitez faire une jolie randonnée, Léa vous recommande la randonnée du Mur Païen nord, l’une de ses randonnées préférées!

Hôtel et restaurant: manger et dormir au Mont Sainte-Odile

On trouve au Mont Sainte-Odile un hôtel ainsi que plusieurs restaurants (un “vrai” restaurant ainsi qu’un self service). Idéal pour passer un peu plus de temps dans ce lieu d’exception!

  • La vue sur la Plaine d’Alsace, la Forêt Noire et les Vosges
  • La tranquillité du lieu
  • Les beaux bâtiments de l’abbaye du Mont Sainte-Odile
  • La cohabitation entre religieux et visiteurs
  • Rien!

Mes photos du Mont Sainte-Odile