Randonnée du mur païen nord autour du Mont Sainte-Odile

Par Léa
Mise à jour le 23/04/2024
rando-mur-paien-mont-sainte-odile

Un vieux mur mystérieux aux pierres recouvertes de mousse, d’impressionnantes ruines de châteaux, une vue magnifique sur la plaine d’Alsace, des sculptures d’animaux à débusquer au bord du chemin… Le sentier du mur païen nord, autour du Mont Sainte-Odile sur les hauteurs d’Ottrott, est vraiment l’une de mes randonnées préférées !

Avatar
Léa
Journaliste dans la vraie vie, blogueuse pour le plaisir, Léa a toujours aimé débusquer des adresses gourmandes méconnues, des activités insolites, des randos hors des sentiers battus, des lieux avec une histoire et une âme... Cela tombe bien, l'Alsace en regorge !
rando-mur-paien-mont-sainte-odile

Cette boucle de 6,5 km, soit environ 3h de marche et de pauses, est peu dénivelée et accessible avec des enfants. Pour ceux et celles qui n’ont jamais entendu parler du mur païen, il s’agit d’un vestige archéologique encore bien mystérieux : on ne sait pas par qui il a été construit, ni dans quel but, ni à quelle époque ! Il aurait été qualifié de “païen” par Léon IX, pape originaire d’Alsace. Le nom est ensuite resté.

Le panorama du château de Dreistein

On y va ? Garez vous sur le parking 3 du Mont Sainte Odile et empruntez le chemin balisé chevalet jaune, juste à droite d’un grand panneau d’informations. En quelques mètres, vous voilà déjà à serpenter à côté du mur. Environ 1km plus loin, à un croisement, faites un petit détour pour découvrir les ruines du château de Dreistein. Il y en a pour 20 minutes aller-retour en suivant un chemin balisé chevalet rouge.

Et là surprise ! On découvre non pas un mais trois anciens châteaux construits sur trois promontoires rocheux. Vous pouvez en faire le tour, entrer à l’intérieur des ruines pour profiter d’un beau point de vue sur les Vosges, idéal pour une pause.

De retour sur le sentier “mur païen nord” (chevalet jaune toujours), vous croiserez d’autres vestiges comme la porte Koeberlé et le château du Hagelschloss. Après ce dernier, prenez bien sur votre droite pour rejoindre la Porte Nord. À cet endroit, qui croise un chemin forestier, continuez tout droit sur un petit sentier à gauche du panneau directionnel.

L’original Sentier des Merveilles

Vous voilà sur le Sentier des Merveilles. Il tient son nom des nombreuses sculptures en bois d’animaux et de végétaux qui se trouvent le long du parcours. J’adore chercher renard, aigle ou autres champignons plus ou moins dissimulés dans la forêt !

Les sculptures vous guideront jusqu’au rocher d’Oberkirch, où une trouée entre les arbres offre une très jolie vue sur la plaine d’Alsace. Attention, ne vous trompez pas à cet endroit : il y a beaucoup de chemins de randonnée. Il faut bien prendre un sentier escarpé, sur votre gauche, caché derrière un rocher. Le panneau “Sainte Odile le long du mur païen, sentier pittoresque”, accroché en hauteur sur un arbre, vous aidera à vous orienter.

Une fois arrivé au carrefour de la Grossmatt, un grand près tout à fait approprié pour un petit pique nique, une petite mais belle montée vous attend pour rejoindre le Mont Sainte Odile (panneaux indicatifs du même nom).

Prenez votre temps pour découvrir le monastère du Mont Sainte-Odile et sa vue magnifique sur les Vosges, la plaine d’Alsace et la Forêt Noire. Empruntez ensuite le même chemin qu’à l’aller pour revenir au carrefour de la Grossmatt. Continuez sur le sentier balisé chevalet jaune pour revenir à votre point de départ en quelques minutes. Si vous en avez envie, vous pouvez poursuivre la balade avec la boucle du mur païen sud, qui fait 6 km.

  • Une rando courte et pleine de charme
  • Les ruines des châteaux
  • La vue sur la plaine d’Alsace
  • Rien!

Mes photos de la rando du Mur Païen Nord