Visite du MusĂ©e alsacien de Strasbourg – Un retour dans le passĂ©

musee-alsacien-chambre

Avec le musée Tomi Ungerer, le musée alsacien de Strasbourg fait partie de mes visites culturelles préférées et de mes musées favoris à Strasbourg. Il retrace la vie quotidienne dans les campagnes alsaciennes au 18ème et 19ème siècle, à travers de très nombreux objets. Le musée, créé en 1907, a été installé quai Saint-Nicolas, dans un immeuble typique du 17ème siècle. Avec son plancher qui craque et ses plafonds bas, cela lui donne un charme tout particulier.

Avatar
LĂ©a
Journaliste dans la vraie vie, blogueuse pour le plaisir, Léa a toujours aimé débusquer des adresses gourmandes méconnues, des activités insolites, des randos hors des sentiers battus, des lieux avec une histoire et une âme... Cela tombe bien, l'Alsace en regorge !

Des pièces entières reconstituées

Vous passerez de pièces en pièces à travers les escaliers et coursives d’une magnifique cour intérieure. Vous pourrez y admirer les toits traditionnels couverts de tuiles, des fenêtres en “cul-de-bouteille” et, en été, une splendide glycine. De quoi se perdre dans le temps et l’espace. La visite du Musée alsacien débute avec l’exposition du très beau mur d’une maison alsacienne peinte et à colombages, venant Issenhausen et datant de 1789. Puis on découvre la structure d’une maison traditionnelle grâce à une maquette, plusieurs poêles en faïence et du mobilier en bois peint très bien conservé.

Plusieurs “stubs”, la pièce de vie des familles, ont été reconstituées. Intérieur modeste ou riche, du 17ème ou du 19ème, maison des campagnes ou du vignoble… Elles permettent de se mettre à la place des alsaciens et alsaciennes de l’époque, d’imaginer leur quotidien. L’immersion la plus réussie, à mon goût, est celle de la stub d’une ancienne ferme de Wintzenheim datée de 1810.

Vous serez aussi plongés au coeur d’une cuisine, d’un atelier de pharmacie-herboristerie et d’ateliers artisanaux. Des salles aussi dédiées aux vêtements, costumes, fêtes et traditions alsaciennes. L’occasion de se défaire d’idées reçues : et non, la coiffe alsacienne de couleur noire n’était pas portée au quotidien par toutes les femmes alsaciennes ! Il en existe de différentes formes et couleurs selon les régions voire les villages.

La riche collection du musée alsacien

Tous ces objets anciens, rassemblĂ©s par thĂ©matiques (jouets, cĂ©ramiques, ustensiles de cuisine, objets religieux, bijoux…) nous plongent dans une autre Ă©poque. La visite se termine avec deux pièces dĂ©diĂ©es au monde viticole alsacien, avec des tonneaux anciens (très jolis mĂŞme s’ils sont moins impressionnants que ceux de la cave des hospices civils de Strasbourg et un immense pressoir.

Vous pouvez faire la visite avec un petit livret ou un audioguide. Et n’oubliez pas d’admirer la vue sur la cathédrale à travers certaines fenêtres du musée ! Si cette visite vous a donné envie d’en savoir plus sur l’histoire de Strasbourg, le musée historique de Strasbourg se trouve à quelques pas.

  • La beautĂ© de la cour intĂ©rieure
  • L’immersion grâce aux ateliers et aux stubs reconstituĂ©es
  • La variĂ©tĂ© des objets prĂ©sentĂ©s
  • La musĂ©ographie mĂ©riterait un petit coup de jeune (avis de Laurène)