Visite du musée Tomi Ungerer à Strasbourg

exposition-musee-ungerer-strasbourg

Les 3 Brigands, Le géant de Zéralda, Jean de la Lune, Les Mellops… Vous connaissez forcément l’un de ces livres pour enfants écrit par Tomi Ungerer. L’artiste strasbourgeois, disparu en février 2019, a énormément marqué le monde de l’illustration en Alsace et en France. Mais aussi aux Etats-Unis, où il a travaillé entre 1956 et 1970 pour de prestigieux magazines comme The New-York Times ou Life. Depuis 2007, un musée à Strasbourg lui est dédié et expose une partie des 11 000 croquis, dessins originaux, textes annotés, jouets mécaniques, estampes, affiches et publicités que Tomi Ungerer a donné à la Ville de Strasbourg.

Avatar
LĂ©a
Journaliste dans la vraie vie, blogueuse pour le plaisir, Léa a toujours aimé débusquer des adresses gourmandes méconnues, des activités insolites, des randos hors des sentiers battus, des lieux avec une histoire et une âme... Cela tombe bien, l'Alsace en regorge !

Dessins pour enfants

La visite du Musée Tomi Ungerer débute avec les dessins de ses livres d’enfants, selon un ordre chronologique (1956-2018). J’adore découvrir les originaux, essayer de décrypter les notes au crayon de papier sur certains documents et regarder les vieux dessins animés issus de ses oeuvres. Un documentaire, “Trait pour Trait”, retrace aussi la vie de Tomi Ungerer et un petit coin lecture a été aménagé pour se (re)plonger dans ses livres.

Tomi Ungerer le caricaturiste

Au premier étage, on quitte l’enfance pour découvrir Tomi le caricaturiste et l’artiste engagé. Il a réalisé de nombreux dessins ou affiches contre la ségrégation raciale, la guerre au Vietnam et toute forme de discrimination. Ses dessins satiriques, qui se moquaient de la société américaine, ont beaucoup contribué à son succès. Tomi Ungerer était aussi un défenseur des droits des enfants, des particularités alsaciennes et de la réconciliation franco-allemande, lui qui avait vécu les traumatismes de la Seconde Guerre mondiale.

La visite se poursuit au sous-sol, interdit au jeune public ! Et pour cause : on y trouve ses oeuvres les plus noires ou érotiques, comme son célèbre Kamasutra des grenouilles.

Trois fois par an, le musée Tomi Ungerer organise des expositions temporaires. Les derniers thèmes portaient sur l’utilisation de la photo dans le travail de Tomi Ungerer ou sa vision de l’Europe. D’autres oeuvres d’artistes, dont il s’inspirait ou qui étaient inspirées par l’illustrateur strasbourgeois, y sont souvent présentées. Je trouve ces expos temporaires toujours très intéressantes et réussies.

Je conseille vraiment ce musée : si vous connaissez Tomi Ungerer, il vous plaira forcément. Et si vous ne le connaissez pas, ce sera une belle découverte ! A Strasbourg, vous pouvez aussi visiter le musée historique, pour en savoir plus sur l’histoire de la ville, ou le musée alsacien, une vraie plongée dans le quotidien des Alsaciens et Alsaciennes des 18ème et 19ème siècles.

  • Voir les dessins originaux de Tomi Ungerer
  • ApprĂ©cier la variĂ©tĂ© de son travail et ses dessins engagĂ©s
  • Les expos temporaires
  • Le musĂ©e est trop petit Ă  mon sens !