Sur ce blog, je vous parle bien sûr pas mal des marchés de Noël en Alsace. Cette période de l’année a en effet une importance particulière dans la région et est au coeur d’un certain nombre de traditions alsaciennes: les marchés de Noël, bien sûr, mais aussi les décorations des villes ainsi que toutes les bonnes petites choses que les Alsaciens préparent en décembre, comme les mannele, les bredele ou encore le pain d’épices. Lorsque l’on vient durant la période des fêtes en Alsace, on est en général saisi par la féérie des villes et villages: ils sont majestueusement décorés, merveilleusement illuminés et les rues s’emplissent d’une bonne odeur de cannelle et de vin chaud aux épices… Mais se rend-on vraiment compte de tout le travail qu’il y a derrière pour arriver à ce résultat? A force de visiter des marchés de Noël, j’ai eu envie d’aller voir les préparatifs, de me glisser dans les coulisses du Noël alsacien. Je suis donc allée passer une journée dans le nord de l’Alsace. Au programme, Haguenau, Soultz-sous-Forêts et Soufflenheim, afin de découvrir comment plusieurs acteurs locaux préparent Noël en Alsace… Je vous montre?

Les coulisses du marché de Noël de Haguenau

Une ville en ébullition…

Le marché de Noël de Haguenau est un peu le marché de Noël qui monte dans la région: il prend en effet chaque année de plus en plus d’ampleur du fait des excellents retours des visiteurs et exposants. Ceci n’est en rien dû au hasard: faire venir les visiteurs au nord de Strasbourg alors qu’ils se ruent tous plutôt sur la Route des Vins, dans la région de Colmar, est un challenge qu’Haguenau a su relever en faisant un travail de grande qualité pour que son marché soit une réussite. J’ai eu l’opportunité, à une semaine de l’ouverture du marché de Noël, d’aller visiter une partie des coulisses du marché en compagnie de Valentin Lett, le Chef de Service Parcs et Jardins de la ville d’Haguenau. Quand je dis une partie, c’est bien sûr une toute petite partie que j’ai vue puisque les préparatifs démarrent environ 6 mois en amont!

Il y a beaucoup de travail à faire pour que tout soit prêt à temps et réussi: fabriquer les décors en bois qui viendront orner la ville et qui sont réalisés par des menuisiers, installer les illuminations, monter tous les chalets en bois, installer des animations éventuelles (cette année, il y a par exemple une patinoire et un carrousel!), créer de magnifiques massifs garnis de sapin… Tout ceci, bien sûr, en gérant les problématiques de circulation et les soucis de dernière minute (du type « oups, cette installation doit être décalée d’un mètre, ce qui modifie l’organisation du reste »… ). Il faut être réactif pour s’adapter! On ne le réalise pas lorsque l’on parcourt les allées du marché de Noël, mais chaque espace a été pensé. Si l’allée est de telle largeur, c’est pour que les gens avec poussettes puissent par exemple se croiser sans encombres. Si le décor d’un massif est placé à tel endroit, c’est pour que des gens puissent y faire une jolie photo facilement. Si le chalet est à cet endroit et non 1 mètre plus loin, c’est pour ne pas bloquer l’écoulement de l’eau. Etc… La liste des choses auxquelles il faut penser est infinie, d’autant que chaque modification sur un élément peut avoir des conséquences sur les autres.

Je me suis particulièrement intéressée aux sapins de Haguenau: 400 sapins au total sont nécessaires pour décorer le marché de Noël! Le grand sapin qui trône au milieu du marché n’est pas coupé dans une forêt: tous les ans, la ville lance un « appel à sapin » et reçoit de nombreuses candidatures. Il s’agit de particuliers qui souhaitent couper un arbre qui est chez eux, en général pour des raisons de sécurité car celui-ci menace de tomber sur leur maison, par exemple. Le sapin choisi est coupé et récupéré directement par les agents de la ville pour être installé au marché de Noël. Quant aux autres sapins utilisés, ils proviennent de pépinières.

Lorsqu’un sapin arrive, il est trié en fonction de son espèce, mais aussi de sa taille et de la qualité de ses branches: les plus beaux sont installés entier tandis qu’on récupère les branches des autres pour garnir des massifs, fontaines et bâtiments. Certains d’entre eux sont aussi peints en blanc (à la peinture à l’eau) car le blanc reflète la lumière et permet d’avoir de jolis jeux d’illuminations. Prenez le temps de bien observer les décors la prochaine fois que vous visiterez un marché de Noël, et dites-vous bien que rien n’a été laissé au hasard! C’est un travail de titan mais on sent que tout le monde est mobilisé et prend plaisir à la tâche. Il faut voir la passion dans les yeux de Valentin lorsqu’il vous parle de nouvelles lumières testées sur un massif, par exemple! Le résultat est justement le fruit du travail de nombreux passionnés: un beau marché de Noël joliment décoré. Alors, vous venez le visiter?

…et des exposants au taquet!

Chez Original Cake à Haguenau, on prépare aussi le marché de Noël: ce joli café a en effet son chalet où il proposera diverses douceurs (goûtez au pain d’épices!) ainsi que du chocolat chaud. Pour préparer Noël, Perrine peaufine ses recettes et fait encore quelques tests… Comme par exemple le chocolat chaud au lait d’amandes que j’ai pu goûter. Miam!

L’heure des Bredele et chocolats…

Impossible de penser à Noël en Alsace sans penser aux bredele, ces délicieux petits biscuits de Noël alsaciens. Chaque famille en prépare pour en grignoter durant tout le mois de décembre et des odeurs de cannelle, d’amandes et de beurre emplissent tous les foyers d’Alsace… Chez les pâtissiers, forcément, on prépare également la période de Noël en confectionnant de nombreuses sortes de bredele qui seront ensuite emballés dans des sachets et achetés par les gourmands. Je suis allée voir le travail de Benjamin Gillet de la Pâtisserie Saint-Honoré à Soultz-sous-Forêts, qui prépare non seulement des bredele et chocolats à vendre mais confectionne aussi des bredele qui lui serviront durant les ateliers qu’il anime pour les enfants durant le marché de Noël… Un sacré travail! L’occasion aussi d’échanger sur la période des fêtes dans une pâtisserie: la plus stressante, mais aussi la plus stimulante pour Benjamin! Même s’il n’est pas tranquille tant que chaque client n’est pas venu récupérer sa bûche le 24 décembre et qu’il est ainsi sûr de ne rien avoir oublié… Ensuite seulement, il peut se détendre! Un vrai marathon.

Si vous souhaitez faire des bredele et préparer, vous aussi, Noël comme un Alsacien, n’hésitez pas aussi à passer chez mes copains Aude et Sébastien de Bredele Alsace, qui viennent d’ouvrir leur boutique à Auenheim, près de Soufflenheim, en plus de leur boutique en ligne. J’ai été plongée directement dans l’ambiance de Noël en choisissant quelques emportes-pièces à ajouter à ma collection parmi le (très) vaste choix proposé. De mon côté cette année, il y aura des bredele en forme de coiffe alsacienne, de chat et de cheval! 🙂

Préparatifs de Noël chez les potiers de Soufflenheim

Si les potiers n’ont pas le même problème que les pâtissiers (ils peuvent fabriquer des poteries plus longtemps en avance, elles ne sont pas périssables! ;)), la période de Noël reste chargée pour les potiers de Soufflenheim, la capitale alsacienne de la poterie. De nombreux visiteurs viennent en effet observer leur travail dans les ateliers et repartent souvent avec une poterie, à utiliser pour soi (pourquoi pas au repas de Noël!) ou à offrir en cadeau. Il faut donc être d’attaque pour produire mais aussi prendre du temps pour accueillir tous ces visiteurs et leur présenter le métier! Je suis allée voir le travail de la Poterie Michel Streissel à Soufflenheim: un super accueil et des poteries vraiment sympa, mêlant tradition et originalité. Il est toujours impressionnant de voir les potiers au travail: le travail de l’argile en lui-même, mais aussi le travail de décoration. Tout est vraiment artisanal et fait à la main, c’est magnifique!

Cet article a été écrit en collaboration avec les Offices du Tourisme de Haguenau, du Pays Rhénan et de l’Outre-Forêt – Je suis restée libre de mes choix éditoriaux (pour être claire, personne ne m’a obligée à écrire cet article et son contenu reflète mes opinions!)