Chñteau de Lichtenberg – Notre avis sur la visite

par | Mis à jour le 24/10/2023 | Avec les enfants, Musées et monuments, Musées et monuments (en cas de pluie), Ouvert le dimanche | 0 commentaires

chateau-lichtenberg

Le ChĂąteau de Lichtenberg, situĂ© dans le Bas-Rhin au nord de l’Alsace, Ă  la limite avec la Moselle, est l’un des plus beaux chĂąteaux forts d’Alsace
 Pourtant, il n’est pas si connu! Si quasiment tous les visiteurs se rendent au ChĂąteau du Haut-Koenigsbourg, le chĂąteau de Lichtenberg est plus confidentiel.

J’ai Ă©tĂ© trĂšs surprise en y arrivant par sa taille et son bon Ă©tat de conservation. Nous avons Ă©normĂ©ment de ruines de chĂąteaux en Alsace, mais peu d’entre eux sont en aussi bon Ă©tat.

Il faut dire que ce chĂąteau a fait l’objet de rĂ©habilitations importantes: des Ă©lĂ©ments contemporains ont Ă©tĂ© ajoutĂ©s aux ruines existantes (dĂ©jĂ  bien consĂ©quentes!), rendant le chĂąteau unique de par son mĂ©lange entre architectures ancienne et moderne.

Histoire du ChĂąteau de Lichtenberg, joyau des Vosges du Nord

L’histoire du ChĂąteau fort de Lichtenberg remonte au 13e siĂšcle, oĂč il est bĂąti par la famille des Lichtenberg. La position de cette rĂ©sidence des seigneurs n’est bien sĂ»r pas anodine: perchĂ© sur les hauteurs, il permet de surveiller les environs mais aussi
 d’ĂȘtre vu et ainsi de montrer sa puissance.

Au 16e siĂšcle, le comte de Hanau-Lichtenberg fait transformer le chĂąteau en forteresse. En effet, une nouvelle arme est apparue, le canon, et il faut s’y adapter. C’est Daniel Specklin, un cĂ©lĂšbre architecte strasbourgeois, qui s’en chargera pour adapter ses fortifications Ă  l’usage du canon. Au 17e siĂšcle, le chĂąteau pris par les troupes de Louis XIV devient l’une des forteresse de dĂ©fense de la rĂ©gion et est renforcĂ© par Vauban.

Il est ensuite dĂ©truit lors de la guerre de 1870 et laissĂ© Ă  l’état de ruines. Le site du chĂąteau devient un lieu de promenade, mais servira Ă  nouveau en 1945: les habitants viennent alors s’y rĂ©fugier pour se protĂ©ger des bombardements.

Enfin, c’est en 1990 qu’un important projet de rĂ©habilitation est mis en oeuvre pour faire du chĂąteau fort de Lichtenberg un centre d’interprĂ©tation du patrimoine sur la thĂ©matique Patrimoine et CrĂ©ation artistique. C’est dĂ©sormais un lieu incontournable de dĂ©couverte historique, d’exposition, de rencontre, d’expĂ©rimentation artistique et de spectacle.

Un monument historique à l’architecture originale

L’un des Ă©lĂ©ments qui distingue le chĂąteau est son architecture. Non seulement on y trouve plusieurs styles du fait du riche passĂ© du chĂąteau, mais en plus l’architecture contemporaine se mĂȘle aux Ă©lĂ©ments anciens du monument historique. Certains adorent, d’autres dĂ©testent: je fais partie de la premiĂšre catĂ©gorie, je trouve l’ensemble trĂšs rĂ©ussi! Le grĂšs rose du chĂąteau (typique des Vosges du Nord) se mĂȘle harmonieusement aux Ă©lĂ©ments de cuivre, bois et verre qui ont Ă©tĂ© ajoutĂ©s par la crĂ©ation contemporaine. Ce pari architectural audacieux est rĂ©ussi Ă  mon sens!

J’aime aussi beaucoup le fait que tous ces Ă©lĂ©ments soient rĂ©versibles: dans le futur, il est donc possible pour les gĂ©nĂ©rations futures de faire d’autres choix et de retrouver les ruines du chĂąteau telles qu’elles Ă©taient.

Ce choix n’est pas seulement esthĂ©tique: il marque la volontĂ© d’inscrire le chĂąteau dans son histoire en ajoutant Ă  ses neuf siĂšcles d’existence des Ă©lĂ©ments contemporains. De plus, si le choix avait Ă©tĂ© fait d’aller vers de la restauration “à l”identique”, des questions impossibles Ă  trancher se serait posĂ©es: quelle pĂ©riode choisir sachant que le chĂąteau a beaucoup Ă©voluĂ© au fil des siĂšcles? Et comment faire en l’absence de plans dĂ©taillĂ©s? Ce choix a seulement Ă©tĂ© fait pour la restauration du corps de garde, qui n’a eu qu’une seule fonction dans le passĂ© et dont on possĂ©dait les plans militaires.

Visite du ChĂąteau fort de Lichtenberg

PrĂ©voyez de vous garer sur la place du village et de monter Ă  pied (10 minutes), cela vous mettra en jambes 😉 La visite commence ici, des panneaux explicatifs sont placĂ©s en chemin.

On pĂ©nĂštre ensuite dans la forteresse restaurĂ©e du chĂąteau de Lichtenberg. MĂȘme si vous ne souhaitez pas faire la visite, vous pouvez dĂ©jĂ  entrer dans la cour pour en avoir un bel aperçu, mais je vous conseille bien sĂ»r de prendre un billet pour le visiter: il est vraiment impressionnant et vous aurez tout au long de la visite d’intĂ©ressant panneaux d’explication.

Vous ne trouverez pas de mobilier Ă  l’intĂ©rieur mais il y a largement de quoi faire en observant les bĂątiments et la variĂ©tĂ© des styles architecturaux qui s’y mĂȘlent.

Les enfants devraient également apprécier la visite: des jeux en bois sont installés un peu partout afin de rendre le parcours plus ludique.

Au delĂ  de la visite, le chĂąteau de Lichtenberg propose rĂ©guliĂšrement des expositions temporaires et animations variĂ©es (soirĂ©es d’observation des Ă©toiles, visites thĂ©ĂątralisĂ©es, spectacles dans l’auditorium
)

Et aprĂšs?

Si vous venez dans le coin, n’hĂ©sitez pas Ă  visiter par la mĂȘme occasion le MusĂ©e Lalique situĂ© Ă  Wingen-sur-Moder, les Maisons des Rochers de Graufthal ou encore La Petite Pierre. Il y a Ă©galement de trĂšs belles randonnĂ©es Ă  faire dans le Parc naturel rĂ©gional des Vosges du Nord.

J’ai aimĂ©

  • Superbe chĂąteau
  • MĂ©lange d’architectures
  • Visite adaptĂ©e aux enfants
  • Inclus dans le Pass Alsace

J’ai moins aimĂ©

  • Rien!

Mes photos du chĂąteau de Lichtenberg

Infos pratiques

Horaires d’ouverture, billets et tarifs

Vous trouverez ici les jours et horaires d’ouverture ainsi que les tarifs du chñteau de Lichtenberg.

AccĂšs

En voiture

Le chĂąteau de Lichtenberg se trouve Ă :

  • 60km de Strasbourg (environ 1h)
  • 115km de Colmar (environ 1h50)
  • 160km de Mulhouse (environ 2h15)
En transports en commun

Vous pouvez calculer votre itinéraire sur Fluo Grand Est.

LaurĂšne

LaurĂšne

LaurÚne est la créatrice du blog Mon week-end en Alsace. Bretonne installée en Alsace depuis 2014, elle est tombée amoureuse de sa région d'adoption au point de lui dédier un blog et d'acheter avec son mari une maison alsacienne dans un village du Kochersberg, prÚs de Strasbourg. A pied, à vélo, sur ses chevaux ou au volant de sa voiture, elle aime partir explorer les moindres recoins de l'Alsace pour dénicher de bonnes adresses à partager sur le blog.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ARTICLES SIMILAIRES

Newsletter

On reste en contact ?

Tenez-vous au courant des derniers bons plans testés par la Team Mon week-end en Alsace en vous abonnant à la newsletter! Elle est envoyée une fois par mois.