Visite du MM Park – Le musĂ©e de la Seconde Guerre mondiale Ă  La Wantzenau

mm-park-musee

À La Wantzenau, au Nord de Strasbourg, se trouve l’un des plus grands musées d’Europe consacrés à la Seconde Guerre mondiale. Le MM Park est même une étape incontournable du circuit de visite des Américains ou des Britanniques qui viennent en Europe sur les traces du conflit. Le Musée est pourtant assez méconnus des locaux. Je vous emmène découvrir une collection impressionnante couplée à une insolite zone de jeux.

Avatar
Thibaut
Blogueur et photographe, Thibaut aime faire découvrir sa ville de Strasbourg, tester des activités autour de chez lui et partir explorer le reste de monde, souvent accompagné par ses petites filles.

MM Park: des collections impressionnantes de la Seconde Guerre mondiale

Le MM Park a ouvert ses portes en 2017 à La Wantzenau à partir de la collection privée d’un passionné. Éric Kauffmann parcourt le monde depuis une trentaine d’année et a accumulé une collection impressionnante d’objets, de véhicules et de costumes de la Seconde Guerre Mondiale. Sur les 7 000 m² d’une ancienne imprimerie, le musée présente aujourd’hui près de 400 costumes et 120 véhicules dont 60% du parc est roulant !

La visite commence avec une grande vitrine d’armes de la seconde guerre mondiale. La plus remarquable est probablement cette carabine anglaise De Lisles produite Ă  seulement 129 exemplaires. Puis l’exposition continue avec les costumes. Leur diversitĂ© est remarquable. On trouve habituellement des uniformes Nazis, AmĂ©ricains ou Anglais. LĂ , il y a Ă©galement des tenues SoviĂ©tiques, Italiennes et mĂŞmes Bulgares ! Le propriĂ©taire entretient une relation particulière avec ce pays et la salle consacrĂ©e Ă  la Bulgarie a Ă©tĂ© inaugurĂ©e par le Roi SimĂ©on II en personne. Les visiteurs peuvent ensuite entrer dans un tobrouk, cette tourelle dĂ©fensive allemande typique, ou grimper sur un canon.

Le Musée présente enfin une vitrine avec des costumes de prisonniers et de déportés. Elle est réalisée en collaboration avec le Centre Européen du Résistant Déporté du Struthof.

Des Jeep, des chars et mĂŞme un bateau !

La suite de la visite du Musée se passe dans l’immense salle qui renferme les véhicules militaires. Là aussi la collection est impressionnante et renferme quelques vestiges remarquables. C’est le cas de ce petit char de démolition Springer juste à l’entrée dont il ne reste que deux exemplaires dans le monde. Plus loin, l’imposant char russe ISU-152 de 45 tonnes impressionne, reconnaissable au bout de son canon peint en rouge. Enfin, on retrouve le célèbre “Souffleur II” sur lequel Jean Gabin a officié au sein de la 2ᵉ division blindée. Il rappelle notamment le Char Zimmer visible quant à lui au Port du Rhin et qui a participé avec lui à la libération de Strasbourg. Certains chars sont découpés ou encore dans leur jus. Un moyen de se rendre compte de l’épaisseur du blindage ou de la conception des machines.

Le MM Park réussit même le tour de force d’avoir une vedette de la Kriegsmarine qui mouille dans un bassin créé pour l’occasion sur l’inspiration des bases sous-marines du Mur de l’Atlantique. On peut ensuite grimper dans une tourelle d’observation. Puis de retour dans le hall, on peut monter dans une Jeep et voir un film historique.

Le Plan Sussex et les objets dignes d’un James Bond

A l’étage du MM Park, une salle est consacrée au Plan Sussex, cette opération majeure d’infiltration imaginée par l’État-Major du Général Eisenhower sur le territoire français. La collection est celle de Dominique Soulier dont le père était un agent du renseignement britannique dans cette opération à haut risque. On y retrouve des objets dignes d’un James Bond comme un petit stylo pistolet, une chevalière avec sa cachette de pilule de cyanure ou encore une station de chiffrement des communications. Les enfants peuvent ici se prêter à un petit jeu pour comprendre le monde de l’espionnage de la Seconde Guerre Mondiale.

Le reste de l’étage présente encore des costumes. Cela intéressera plutôt le passionné ou le collectionneur que le visiteur lambda. Il y a par contre un accès une plateforme avec vue plongeante sur la collection de véhicules.

Sautez d’un avion ou pilotez-en un dans la zone de jeux

De retour en bas, un tourniquet nous permet d’accéder à la zone de jeux. C’est vraiment la partie insolite et originale de ce musée. Qui peut aussi prêter à débat. Plusieurs attractions sont proposées aux enfants. Ils peuvent s’élancer d’un avion pour rejoindre en tyrolienne un “parcours du combattant” qui est en fait une sorte d’accrobranches à l’intérieur. Ils peuvent aussi s’exercer au tir de précision ou se mettre dans la peau d’un pilote d’avion à l’intérieur d’un simulateur. L’expérience est assez bluffante car la machine reproduit tous les mouvements. Gare aux loopings qui vous mettront la tête en bas. La salle de jeux accueille aussi des anniversaires et propose un bar avec une petite restauration (hamburger, frites, hot-dog, gaufres, …). De quoi prendre un café pendant que les enfants s’amusent. Ou découvrent cette période de l’histoire en s’amusant ? Je le vois plutôt comme ça.

  • La richesse de la collection qui est tout simplement impressionnante et particulièrement bien entretenue. J’ai eu l’occasion de voir des chars manĹ“uvrer.
  • C’est un musĂ©e dans lequel on peut toucher ! Le cĂ´tĂ© interactif est vraiment apprĂ©ciable.
  • La zone d’attractions amusera beaucoup les enfants pendant que les grands feront la visite. Elle est d’ailleurs très prisĂ©e le mercredi après-midi ou pendant les vacances.
  • Inclus dans le Pass Alsace
  • Il manque pas mal d’explications sur les objets et vĂ©hicules prĂ©sentĂ©s au-delĂ  des fiches techniques dont on se lasse rapidement. Une visite guidĂ©e ou audio-guidĂ©e serait bienvenue.
  • La Wantzenau n’est pas très facile d’accès. Bien que desservie par un bus, la visite nĂ©cessite bien souvent de prendre la voiture.