Langue alsacienne – Petite introduction à notre dialecte

par | Mai 6, 2021 | Culture et traditions alsaciennes | 0 commentaires

« L’alsacien est un mélange de français et d’allemand »

Cette affirmation que vous avez peut-être déjà entendue est totalement…fausse ! Ce que l’on appelle l’alsacien est en fait un dialecte germanique au même titre que le bavarois, le saxon ou le suisse allemand. En fait, ces dialectes sont même plus anciens que l’allemand standard appelé « Hochdeutsch » qui n’a été codifié qu’à partir du XVIème siècle, avec la traduction de la Bible en langue vernaculaire.

Petite histoire de la langue alsacienne

Malgré l’annexion de l’Alsace par la France en 1681, l’alsacien était la langue d’expression de la très grande majorité des Alsaciens, en dépit des changements de nationalités et ce jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale. Seule une petit minorité urbaine et francophile utilisait le français à partir du XVIIIème siècle, mais le dialecte n’a jamais été prohibé et la langue écrite était l’allemand.

A partir des années 1970, la transmission du dialecte n’est plus assurée dans les familles, notamment suite au traumatisme de la guerre (qui associe langue allemande et nazisme…) et de la politique assimilationniste de la République (le fameux « Il est chic de parler français » placardé dans les rues alsaciennes dans les années 1950…) mais de nombreux Alsaciens, le comprennent, le parlent et l’utilisent au quotidien.

Le dialecte alsacien de nos jours

Aujourd’hui l’allemand n’est plus la langue écrite des Alsaciens, et chacun maîtrise le français. Pas de risque d’incompréhension pour un visiteur venu de la « France de l’Intérieur » donc ! Mais si vous tendez l’oreille vous pourrez entendre cette langue, rugueuse mais chantante, du nord au sud de l’Alsace. L’érosion de son utilisation est plus forte au sud qu’au nord, chez les jeunes que chez les vieux, à la ville qu’à la campagne. Si vous voulez entendre de l’alsacien, vous aurez plus de chance chez une personne âgée d’un village de l’Outre-Forêt.

Le dialecte n’est d’ailleurs pas uniforme et sous l’appellation d’alsacien, on retrouve en fait des dialectes franciques (en Alsace Bossue et Outre-Forêt) et alémaniques (sur le reste de la région) et chaque village a quasiment sa propre variante. En réalité, les ressemblances se font plutôt sur un axe est-ouest : on parle la même langue dans le Sundgau et à Bâle, à Colmar et à Freiburg, à Strasbourg et à Kehl, à Wissembourg et à Karlsruhe. Malgré quelques différences de vocabulaire (pour des pommes de terre, on parle de Grumbeere à Strasbourg et dans le nord de l’Alsace, et de Ardäpfle partout ailleurs !) et de prononciation (une voiture peut-être Waawe, Waaga ou Wöje selon les coins !) l’intercompréhension est forte. Elle permet aux Alsaciens de communiquer aisément avec leurs voisins palatins, badois, suisses et autrichiens.

On retrouve également la langue alsacienne à la radio (notamment sur France Bleu Elsàss) à la télé, sur les menus des restaurants (le jarret de porc est en fait un Wädele !) sur les plaques de rues (la Grand Rue de Strasbourg retrouve son nom de Langstross) et dans une tradition théâtrale très vivante.

Au début du XXIème siècle, les Alsaciens redécouvrent doucement la valeur de leur langue, tant du point de vue patrimonial qu’en qualité de pont vers les langues allemandes et anglaises. Mais l’influence du français est plus grande que jamais. Quand un dialectophone ignore un mot en alsacien, il le dit la plupart du temps en français. Ce qui donne parfois naissance à un langage, probablement incompréhensible à des oreilles non initiées, où les deux langues se télescopent dans le même discours voire dans la même phrase du genre « Ich hàb de Portable verlore. Je ne sais plus où il est. Ich wurr verruckt !». Ce qui peut faire croire à un mélange de langues. Alors dressez l’oreille ! et ne vous offusquez pas si les Alsaciens parlent le dialecte devant vous…ça fait partie du décor 😉

france-3-elsass

Lexique alsacien pour les débutants

Vous souhaitez apprendre quelques mots d’alsacien? Voici un lexique de survie pour débuter :

Güete Morje : bonjour (le matin)

Salü bissàmme : salut la compagnie !

Bonchour : bonjour (à tout moment)

Bis bàll : à bientôt

Wenn’s beliebt : s’il vous plait

Merci vielmols : merci beaucoup (et jamais « Danke » !)

S’esch eso : c’est comme çà (exprimant le fatalisme alsacien)

Effektiv ! : c’est cela ouiiiiiiiiiiii

Scheeni Wihnàchte / Oschtere : Joyeux Noël / Joyeux Pâques

Ich bin e Innerfranzos wie do in ihrem Dorf verlore esch, un ich wott gern wisse wie ich weder uff Strossburi fàhre kànn : je suis un Français de l’Intérieur perdu dans votre village et j’aimerai savoir comment rentrer à Strasbourg (niveau expert :-P)

Apprendre l’alsacien

Envie d’aller plus loin? N’hésitez pas à vous rendre sur le site de l’OLCA, l‘Office pour la Langue et les Cultures d’Alsace et de Moselle, qui œuvre pour une présence plus forte de l’alsacien dans tous les domaines et soutient les initiatives des associations, collectivités, administrations et entreprises.

Vous y trouverez de très nombreuses ressources pour vous initier à l’alsacien, comme des lexiques français-alsacien  ou encore l’application SERLET Alsatian à télécharger sur votre téléphone.

Julien

Julien

Alsacien "von Kopf bis Füess", Julien est le voisin et l'ami de Laurène. Il partage avec elle un amour des décorations de Noël, des plats asiatiques et des petits chats. Globe-trotter mais intransigeant sur la prononciation et l'écriture du mot "Flàmmeküeche", il aime l'Alsace hors des sentiers battus et touristiques. Généalogiste et snowboarder, il vous fera découvrir la culture régionale sous ses différentes facettes (et eventuellement ses rando préférées, son village méconnu ou sa recette du Wàldmeischter)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Achetez votre guide sur Colmar!

guide colmar

Réservez votre visite de cave!

rue des vignerons

Publicité

Publicité

ARTICLES SIMILAIRES

Newsletter

On reste en contact ?

Tenez-vous au courant des derniers bons plans testés par la Team Mon week-end en Alsace en vous abonnant à la newsletter! Elle est envoyée une fois par mois.