recette-alsace-bretzel

En Alsace, si il y a bien une chose à laquelle vous pourrez difficilement résister à l’heure de l’apéritif, c’est à une bonne bretzel, bien gonflée, moelleuse et dorée ! C’est assez facile à faire vous verrez, et quand vous l’apporter à table, ça en jette. Alors, je vous donne la recette des bretzels?

Ces petits pains salés en forme de noeuds, on les retrouve bien sûr en Alsace, mais également en Allemagne du Sud, en Autriche, et en Suisse alémanique. 

Leur spécificité ? Ils sont pochés dans l’eau bouillante avant d’être cuits au four. C’est la même technique de “pâte pochée” que les célèbres bagels nord-américains.

Si l’origine de certaines recettes est plutôt claire, celle de la bretzel est assez floue. Il y a deux légendes que j’aime particulièrement. La première raconte qu’en 610 (il y a donc très longtemps), le boulanger de l’abbaye de Saint-Gall (en Suisse), se serait inspiré des moines croisant leurs bras en attendant leurs bières pour créer la forme du bretzel… Imaginatif ce boulanger ! 

La seconde légende veut que la bretzel ait été créée bien plus tard, en 1477, par un boulanger ayant commis un petit larcin. Condamné par le seigneur du château, sa peine serait oubliée s’il réussissait à créer un pain spécial : on devrait voir briller le soleil par trois fois à travers ce pain. Désespéré, le boulanger trouva la solution en observant sa femme prier, les bras croisés. Lui vint alors l’idée de prendre sa pâte, d’en faire un cercle, puis de croiser les deux extrémités de façon à obtenir le pain grâce auquel on pouvait voir le soleil par trois fois ! Le résultat fut très apprécié du comte, et gracia le malheureux boulanger. Peut-être avez-vous entendu une autre légende ? J’adore ce genre d’histoire, c’est ce qui fait le charme des recettes ancestrales ! 

En général, la bretzel est saupoudrée de sel, mais j’aime bien la saupoudrer de grains de sésame ou encore de courge. 

Alors, vous vous lancez dans la confection des bretzels ?

Ingrédients pour 10 bretzels

  • 500 gr de farine T55
  • 1/2 cube de levure fraîche (11gr) ou 1 sachet de levure déshydratée
  • 150 ml de lait tiède
  • 150 ml d’eau à température ambiante
  • 20 gr de beurre
  • 1,5 cuillère à café de sel
  • 80 gr de bicarbonate
  • 1 jaune d’oeuf pour dorer
  • Graines de courge, graines de sésame, fleur de sel

Réalisation des bretzels

Délayez la levure dans le lait tiède. Versez-la dans un saladier puis ajoutez le beurre fondu, l’eau, la farine et le sel. Mélangez le tout jusqu’à ce que la pâte soit souple et élastique et se détache des bords du récipient. Laissez-la lever à l’abri des courants d’air le temps qu’elle double de volume (comptez de 30 à 40 minutes).

Renversez ensuite la pâte sur le plan de travail, expulsez l’air et séparez-la en 10 pâtons de même poids. Cela fait des pâtons d’environ 80 gr en général.

Formez les bretzels. Il faut d’abord former un long boudin, avec le centre plus bombé que les bouts. Ramenez ensuite les brins l’un vers l’autre, pour faire une sorte de noeud. Venez enfin plaquer les bouts de brins sur la partie bombée, pour obtenir la forme typique de la bretzel. Suivez les photos, le coup de main viendra rapidement. N’utilisez pas trop de farine sur votre plan de travail, la pâte à bretzel doit être très légèrement collante.

Déposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Laissez lever à nouveau 30 minutes à l’abri des courants d’air.

Préchauffez le four à 200°C.

Faites bouillir un grand volume d’eau dans lequel vous ajoutez le bicarbonate. Baissez le feu et plongez les bretzels quelques secondes dans l’eau frémissante. Egouttez-les puis mettez-les à nouveau sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.

Badigeonnez-les avec un jaune d’oeuf délayé dans un peu d’eau. Saupoudrez de sel ou des graines de votre choix (graines de pavot, sésame, ou de courge).

Enfournez et laissez cuire 15 minutes. 

Sortez ensuite du four et laissez refroidir sur grille.

Mes photos de la recette des bretzels