Hartmannswillerkopf (Vieil-Armand) – Historial franco-allemand et champ de bataille

par | Mis à jour le 3/10/2023 | Musées et monuments, Ouvert le dimanche, Tourisme de mémoire | 3 commentaires

hartmannswillerkopf

Au Sud de la route des Crêtes, sur un éperon à plus de 900m d’altitude se dresse le Vieil-Armand (ou Hartmannswillerkopf, souvent abrégé en HWK) .

Un peu d’Histoire…

Cette montagne aux dénominations multiples (liées au changements de nationalités et donc de langues) a été le théâtre durant la première guerre mondiale (notamment pendant l’hiver de 1915-1916) d’affrontements particulièrement violents. La vigueur des combats ainsi que la rudesse des conditions (hiver extrêmement froid) ont fait du Hartmannswillerkopf un champ de bataille emblématique du massif des Vosges. Les affrontements n’ayant pas aboutis sur la victoire de l’un ou l’autre camp, le Vieil-Armand (qui peut donc être considéré comme neutre) a été choisi 100 ans après pour symboliser la réconciliation et célébrer l’amitié franco allemande.

La visite du site s’entreprend donc en deux temps (pouvant ĂŞtre inversĂ©s) : l’exploration du champ de bataille Ă  travers le sentier d’interprĂ©tation proposĂ© de 4,5 km (pouvant ĂŞtre raccourci si besoin), du cimetière, de la crypte puis la visite de l’Historial afin d’apprĂ©hender le contexte historique et la vie des soldats au combat.

Le Champ de Bataille ( env 2h de visite)

Après quelques centaines de mètres de marche derrière la crypte (dont la visite vaut Ă©galement le dĂ©tour) et  l’impressionnant cimetière, on se retrouve confrontĂ©s aux traces dans la montagne laissĂ©es par les combats : impacts d’obus, barbelĂ©s, etc. Il faudra marcher encore un petit kilomètre pour dĂ©couvrir et sillonner les tranchĂ©es du champ de bataille  (100% authentiques, il faut le prĂ©ciser). Le long du chemin, des panneaux vous expliquent la diffĂ©rence entre les tranchĂ©es françaises et allemandes, leurs Ă©volutions, leur effrayante proximitĂ© et mĂŞme certaines anecdotes ! Après avoir passĂ© la croix sommitale, poursuivez jusqu’à la Croix des engagĂ©s volontaires pour profiter de la vue panoramique sur la plaine d’Alsace (certainement l’une des raisons de l’acharnement des deux parties Ă  vouloir occuper cet endroit). En contrebas ne manquez pas l’impressionnant monument du 152ème rĂ©giment d’infanterie (dits Diables Rouges).

Vous êtes intéressé par le tourisme de mémoire ? Découvrez notre guide des lieux de mémoire en Alsace!

guide-lieux-memoire-alsace

L’Historial (prévoir env 1h de visite)

Le bâtiment accueillant l’Historial Franco-allemand est dĂ©jĂ  intĂ©ressant vu de l’extĂ©rieur:  cette “amande” flanquĂ©e Ă  la colline, son cadre verdoyant et sa vue sur la plaine d’Alsace (on peut voir les alpes bernoises par temps clair) crĂ©ent un ensemble très esthĂ©tique ! Maintenant, entrons ! Après une première vidĂ©o expliquant le contexte dans lequel a Ă©clatĂ© la guerre, vous vous retrouverez plongĂ©s dans l’ambiance du champ de bataille Ă  travers diffĂ©rentes thĂ©matiques : transports et logistique, costumes et Ă©quipement. Cette approche conceptuelle (plutĂ´t que purement chronologique) permet de faire la visite Ă  son rythme et selon ses centres d’intĂ©rĂŞt. Le multimĂ©dia (Ă©crans tactiles, vidĂ©os, sons) et la possibilitĂ© de toucher certaines choses permettent une visite plus vivante.

L’élĂ©ment central de l’exposition est une salle de forme ronde dans laquelle est diffusĂ© un film rĂ©alisĂ© Ă  partir de photos prises sur le champ de bataille et animĂ©es. Ces vidĂ©os sont accompagnĂ©es d’authentiques et poignants tĂ©moignages de soldats allemands et français (vidĂ©o bilingue). La chronologie des combats ayant eu lieu Ă  l’Hartmannswillerkopf est rappelĂ©e en temps rĂ©el pendant la vidĂ©o par une carte animĂ©e en relief du champ de bataille. Le rĂ©sultat est vraiment impressionnant : n’en manquez pas un instant !

Autour de cet auditorium vous découvrirez des reconstitutions d’abris, de tranchées (dans leur aspect initial) et de fouilles. Un écran tactile est également mis à disposition pour que les visiteurs disposant d’informations sur des soldats ayant combattu au Hartmannswillerkopf puissent les saisir dans une base de données : une belle initiative pour entretenir la mémoire de ces soldats !

Pour terminer votre visite, pensez Ă  faire un tour sur la terrasse panoramique, pour boire un verre ou tout simplement profiter de la vue !

J’ai aimĂ©

  • La visite amĂ©nagĂ©e du champ de bataille avec ses panneaux d’interprĂ©tation
  • L’impressionnante vidĂ©o avec la carte animĂ©e au centre de l’exposition
  • L’architecture en forme d’amande s’alliant parfaitement au paysage

J’ai moins aimĂ©

  • Certains Ă©crans tactiles n’étaient pas en Ă©tat de fonctionnement

Mes photos du Hartmannswillerkopf (Vieil-Armand)

Infos pratiques

Tarifs

Vous trouverez ici les tarifs de l’Historial. L’audioguide (disponible en français anglais et allemand) est compris dans le prix d’entrĂ©e. Pour les titulaires du Museum Pass / Pass musĂ©es , l’entrĂ©e est libre.

L’accès au champ de bataille est libre, il suffit de suivre les sentiers balisĂ©s ainsi que le panneaux d’interprĂ©tation qui ont Ă©tĂ© installĂ©s. Attention il faut prĂ©voir une marche d’approche d’une vingtaine de minutes.

L’accès à la crypte est libre.

Horaires

Vous trouverez ici les horaires de l’historial franco-allemand et de la crypte du Hartmannswillerkopf. Le champ de bataille, lui, est ouvert tout le temps (accès Ă  pied, attention Ă  la fermeture de la route des crĂŞtes)

Visites guidées

Des visites guidées sont possibles sur réservation.

Accès

En voiture

L’adresse est la suivante: D431 (route des crĂŞtes) / Col du Silberloch – Lieu-dit Vieil Armand, 68700 Wattwiller. Il faut compter:

  • 30 km de Mulhouse (environ 38 min)
  • 48 km de Colmar (environ 50 min)
  • 123 km de Strasbourg (environ 1h30)
En transports en commun

Vous pouvez regarder sur Vialsace.

Vincent

Vincent

Alsacien jusqu’au bout des ongles, Vincent aime parcourir sa région à la recherche de nouveaux spots photo que ce soit à pied, à vélo ou en voiture s’il le faut ! Amateur de grands espaces, il n’a rien contre une petite pause culturelle de temps en temps. Un peu épicurien sur les bords, il n’oublie jamais de ponctuer ses pérégrinations par des arrêts dégustation car en alsace « il y a à boire, et à manger » (au sens propre bien sûr ! ).

3 Commentaires

  1. Florian

    vraiment top en tout cas ! ça donne envie de s’y arrĂŞter

    RĂ©ponse
  2. madron madron

    je connais très bien ce sanctuaire bien que résidant le sud ouest departement du GERS

    RĂ©ponse
    • Laurène

      Super! C’est en effet un lieu très intĂ©ressant

      RĂ©ponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ARTICLES SIMILAIRES

Newsletter

On reste en contact ?

Tenez-vous au courant des derniers bons plans testés par la Team Mon week-end en Alsace en vous abonnant à la newsletter! Elle est envoyée une fois par mois.