Balade Ă  la Grotte des Nains Ă  Ferrette

par | Mis Ă  jour le 25/10/2023 | Avec les enfants, Marche | 0 commentaires

rochers-grotte-nains-ferrette

La grotte des Nains est, avec le chĂąteau de Ferrette, l’un des incontournables d’une dĂ©couverte du Sundgau et du Jura alsacien. On y accĂšde facilement mais le lieu est spectaculaire et mĂ©rite vraiment le dĂ©tour! J’y suis dĂ©jĂ  allĂ©e plusieurs fois et c’est un lieu que j’adore et vous recommande vivement.

LĂ©gende des Nains de Ferrette

La grotte des Nains ne s’appelle pas ainsi parce que des nains de jardin y trĂŽnent dĂ©sormais! Son nom est liĂ© Ă  une lĂ©gende du Sundgau, dont voici une version extraite de la Revue d’Alsace publiĂ©e en 1851:

“Il y avait un temps oĂč la Caverne des Loups (Wolfshöhle), situĂ©e Ă  quelque distance de Ferrette et enfoncĂ©e dans les rochers de la HeidenflĂŒe, Ă©tait habitĂ©e par une peuplade de nains.

Ils y avaient des chambrettes taillĂ©es dans le cristal de roche et tous les meubles Ă©taient d’argent. Chacune de ces chambrettes Ă©tait occupĂ©e par un couple de nains, homme et femme. Tous ceux qui les avaient vus Ă©taient Ă©merveillĂ©s de la beautĂ© de leurs traits et surtout de l’éclat particulier de leurs yeux qui brillaient comme des Ă©toiles. Ils n’avaient point d’enfants et jouissaient d’une jeunesse Ă©ternelle. Souvent ils prenaient plaisir Ă  descendre dans la vallĂ©e et Ă  entrer dans les habitations dispersĂ©es çà et lĂ  sur les flancs de la montagne, et leurs voix douces et mĂ©lodieuses cherchaient Ă  imiter le langage des pĂątres et des laboureurs qu’ils venaient visiter.

C’était surtout au temps de la moisson qu’on les voyait sortir en foule de leurs riches demeures souterraines. ArmĂ©s de leurs faucilles, ils venaient se placer au milieu des paysans, que leur prĂ©sence remplissait de joie et d’espĂ©rance. Aussi ceux-ci se montraient-ils plein de reconnaissance envers les nains et ne manquaient-ils pas de les convier Ă  leurs rustiques festins et Ă  leur servir tout ce que cuisine et cave pouvaient fournir d’excellent.

Une chose cependant paraissait Ă©trange aux hommes, c’étaient les longues robes que portaient les nains et qui empĂȘchaient les curieux d’en voir les pieds. Quelques jeunes filles de la vallĂ©e ne pouvant rĂ©primer plus longtemps l’envie de savoir quelle forme avaient ce pieds, rĂ©solurent un jour de surprendre le mystĂšre des nains.

Elles se rendirent donc, au lever du soleil, Ă  la Caverne des Loups et, aprĂšs avoir couvert de sable le plateau de pierre qui se trouvait Ă  son entrĂ©e, elles se cachĂšrent dans les broussailles, pensant que lorsque les nains feraient leur promenade matinale dans la forĂȘt pour y boire les gouttes de la fraĂźche rosĂ©e et sucer le doux miel renfermĂ© dans le calice des fleurs, leurs pieds ne manqueraient pas de laisser des traces dans le sable.

DĂšs que le soleil jeta ses premiers rayons sur les rochers de la HeidenflĂŒe, les nains parurent Ă  l’entrĂ©e de la grotte, et ne se doutant nullement de la malice des paysannes que la curiositĂ© avait rendues si ingrates, ils traversĂšrent le plateau pour descendre dans la forĂȘt.
Mais Ă  peine les jeunes filles eurent-elles aperçu que les nains laissant dans le sable des traces de pieds-de-chĂšvres, qu’elles partirent d’un grand Ă©clat de rire.

Les nains se retournĂšrent tout Ă©tonnĂ©s, et se voyant trahis, ils se retirĂšrent dans leur caverne pour n’en plus jamais sortir.”

Les rochers calcaires de la Grotte des Nains

En arrivant sur place, on peut ĂȘtre Ă©tonnĂ© de la petite taille de la grotte des Nains, qui n’a rien de spectaculaire: une fente s’ouvrant dans la paroi rocheuse, dans laquelle on trouve des nains de jardins (!) .

Mais on vient Ă  la grotte des nains pour la grotte, mais aussi (et surtout je dirais!) pour les paysages spectaculaires qui l’entourent. D’immenses roches calcaires, typiques du Jura alsacien et qui changent totalement du grĂšs des Vosges que l’on connait bien en Alsace, forment une gorge d’environ 35 mĂštres de haut appelĂ©e Erdwibalaschlucht (le dĂ©filĂ© des petites femmes de la terre). Celle-ci s’est formĂ©e par le travail de l’eau dans le calcaire karstique.

Au dessus de la gorge, on peut accĂ©der au Plateau des Nains, aussi appelĂ© Erdwibalafelsen (Roche aux FĂ©es), qui offre un beau panorama sur la vallĂ©e de l’Ill et les villages de Bouxwiller et Werentzhouse.

Pour les amateurs d’escalade, c’est aussi un spot de prĂ©dilection!

Balades en famille ou randonnée, au choix!

Pour découvrir la Grotte des Nains, vous pouvez choisir entre différentes balades de durées variables:

  • le plus court (adaptĂ© aux poussettes tous terrains): se garer sur le parking de la Keucht situĂ© en forĂȘt. Prendre la direction de Sondersdorf et, un peu avant la sortie du village, emprunter sur votre gauche le chemin forestier indiquĂ© par un panneau en bois “Sentier des Nains”. Poursuivre jusqu’au parking situĂ© quelques centaines de mĂštres plus loin. A partir du parking, compter 15-20min de marche.
  • la petite balade: se garer sur le parking de la CommunautĂ© de Communes Ă  Ferrette (3A route de Lucelle) et emprunter le sentier losange rouge en longeant la route en direction de Sondersdorf. Compter 30 Ă  35 min pour accĂ©der Ă  la grotte (1,8km).
  • la randonnĂ©e: vous pouvez faire une trĂšs jolie boucle au dĂ©part du village de Ferrette pour dĂ©couvrir la Grotte des Nains, le chĂąteau de Ferrette mais aussi de beaux points de vue comme le Heindenfluh (mon favori!). Retrouvez les infos ici. 

J’ai aimĂ©

  • Grotte insolite
  • Immenses roches calcaires 
  • TrĂšs dĂ©paysant pour l’Alsace!

J’ai moins aimĂ©

  • Rien!

Mes photos de la grotte des Nains Ă  Ferrette

 

Infos pratiques

AccĂšs

En voiture

Ferrette se trouve Ă :

  • 55 km de Mulhouse (50 minutes environ)
  • 83 km de Colmar (1h10 minutes environ)
  • 157 km de Strasbourg (1h50 environ)
En transports en commun

Vous pouvez calculer votre itinéraire sur Fluo Grand Est.

LaurĂšne

LaurĂšne

LaurÚne est la créatrice du blog Mon week-end en Alsace. Bretonne installée en Alsace depuis 2014, elle est tombée amoureuse de sa région d'adoption au point de lui dédier un blog et d'acheter avec son mari une maison alsacienne dans un village du Kochersberg, prÚs de Strasbourg. A pied, à vélo, sur ses chevaux ou au volant de sa voiture, elle aime partir explorer les moindres recoins de l'Alsace pour dénicher de bonnes adresses à partager sur le blog.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ARTICLES SIMILAIRES

Newsletter

On reste en contact ?

Tenez-vous au courant des derniers bons plans testés par la Team Mon week-end en Alsace en vous abonnant à la newsletter! Elle est envoyée une fois par mois.