Sélestat est une ville alsacienne située entre Colmar et Obernai, au pied du célèbre Château du Haut-Koenigsbourg. Il s’agit de la 4e ville d’Alsace en taille, mais elle est pourtant encore assez méconnue des touristes. Pour quelle raison? Honnêtement, je n’en ai aucune idée car c’est une ville ravissante, possédant de très beaux bâtiments et où il fait bon se balader. Les habitants sont également accueillants (cela m’a frappée à chaque fois que je suis allée à Sélestat, que cela soit par exemple à l’occasion du marché de Noël ou du carnaval), il y a des boutiques sympas et de beaux salons de thé où faire une pause. Bref, tout ce qu’il faut pour une visite de ville réussie! Sélestat est aussi une bonne base pour visiter l’Alsace du fait de sa localisation centrale. Cela fait pas mal d’atouts!

Brève histoire de Sélestat

Selon la légende, la ville de Sélestat aurait été créée par le géant Sletto. Il en est fait mention pour la première fois au début du 8e siècle, mais ses origines pourraient être plus anciennes et remonter aux périodes celtiques ou romaines. Ville de commerce ou village de pêcheurs ou d’agriculteurs au 8e siècle, rien n’est moins sûr. Propriété des ducs d’Alsace, Sélestat est cédée en 727 à l’abbaye de Murbach, propriété des rois francs. A la mort de Charlemagne, le royaume est divisé entre divers propriétaires et l’histoire de la ville demeure inconnue jusqu’au 11e siècle, lorsqu’elle devient un centre religieux avec la création de l’église Sainte-Foy.

Sous les Bénédictins, elle connaît une période de prospérité. En 1217, elle devient ville d’Empire et des remparts sont construits. Malgré la disparition du prieuré bénédictin, la ville est alors toujours un centre religieux, comprenant plusieurs abbayes et autres édifices religieux. Sélestat grandit vite et de nouvelles enceintes sont construits plusieurs fois pour suivre la croissance de la ville. Commence alors un nouvelle longue période de prospérité en lien avec l’humanisme et la Renaissance, jusqu’au début du 16e siècle, avec comme premiers troubles la guerre des paysans jusqu’à l’annexion française au 17e siècle. Sélestat ne retrouvera jamais le pouvoir qu’elle possédait au 14e et 15e siècles. Sa croissance économique et démographique reprendra seulement au 20e siècle après la Seconde Guerre mondiale. La visite de la ville vous mènera à travers l’histoire et le passé de Sélestat pour mieux la comprendre.

Que faire et que visiter à Sélestat?

Sélestat possède le label Ville d’Art et d’Histoire et il est en effet impressionnant d’admirer son patrimoine bâti lors d’une balade dans son centre-ville. Je vous invite à faire le parcours de visite proposé par l’office de tourisme, appelé « Dans les pas du lion et du géant Sletto ». Le géant serait selon la légende le fondateur de la ville et le lion est le symbole de Sélestat. Le parcours est vraiment bien fait. Il permet d’admirer les bâtiments principaux de Sélestat et de se balader dans des quartiers, par lesquels on ne serait pas forcément passé sinon (le quartier des Tanneurs, par exemple, est une merveille, mais ce n’est pas très commerçant et je n’avais donc pas eu l’occasion d’y passer lors de mes précédentes visites). Sélestat regorge de monuments majestueux, d’anciennes maisons à colombages et de façades peintes: il serait dommage de passer à côté! Je vous conseille d’ailleurs aussi d’entrer dans l’église Saint-Georges, qui possède notamment en son choeur de très beaux vitraux du 15e siècle. Ne manquez pas, lors de votre visite historique de la ville, de découvrir l’office de tourisme qui se trouve dans la Commanderie Saint-Jean, l’ancienne résidence d’Ebermunster, la Tour des Sorcières sur la Place de Lattre de Tassigny, la porte de Strasbourg de la fortification Vauban, la tour Neuve, l’église Sainte-Foy, l’église des Recollets, la tour de l’Horloge, les remparts Vauban, l’Arsenal Sainte-Barbe, les bains municipaux, le splendide château d’eau ou encore la rue des Chevaliers, qui est l’une des plus anciennes rues de la ville

Parmi les bâtiments incontournables, située dans la Halle aux Blés, on trouve la Bibliothèque Humaniste de Sélestat, dont la réouverture est prévue en juin 2018 après plusieurs années de travaux. Elle abrite des ouvrages très précieux, d’ailleurs inscrits au registre Mémoire du Monde de l’Unesco. Ce musée est unique au monde, avec plus de 3 000 documents (imprimés, incunables et manuscrits), datant du 7e au 16e siècle. Pour avoir suivi un peu l’avancement des travaux depuis l’extérieur, cela s’annonce magnifique!

Dans un registre différent, un autre lieu emblématique de Sélestat est la Maison du pain d’Alsace, située dans l’ancien siège de la Corporation des Boulangers. Il s’agit d’une boulangerie-musée. L’espace boulangerie possède un fournil ouvert et il est donc possible d’observer les boulangers à l’ouvrage (et de participer aux animations organisées régulièrement aussi). L’espace musée (actuellement en travaux aussi, je ne l’ai pas encore visité) est dédié à l’histoire du pain, de la farine et du blé.

Enfin, si vous aimez l’art contemporain, sachez que Sélestat propose un circuit d’art contemporain. Oui, on ne s’y attendrait pas forcément dans une ville de cette taille, mais il est vraiment sympa de pouvoir mêler découverte du patrimoine ancien et parcours contemporain lors de la visite de Sélestat! N’oubliez pas bien sûr de rendre visite au Fonds Régional d’Art Contemporain.

J’ai aimé

  • Me balader dans la ville et admirer les bâtiments
  • Peu touristique
  • Beau mélange de traditions et de modernité

J’ai moins aimé

  • Peut-être un peu moins vivant que d’autres villes (mais c’est aussi le charme des lieux moins touristiques)

Mes bonnes adresses à Sélestat

Mes photos de Sélestat

Infos pratiques

Visites guidées

Vous trouverez ici le programme des visites guidées organisées par l’Office de Tourisme de Sélestat-Haut-Koenigsbourg.

Il est aussi possible de visiter la ville avec un habitant (un greeter), ce qui est en général bien sympa aussi pour découvrir la ville au travers de l’oeil d’un local. Plus d’infos sur les greeters de Sélestat ici.

Accès

En voiture

Sélestat se trouve à:

  •  25 km de Colmar (environ 30 minutes)
  •  50 km de Strasbourg (environ 40 minutes )
  •  66 km de Mulhouse (environ 50 minutes)

Vous trouverez plusieurs parkings gratuits à l’entrée de la ville. Je vous les conseille, il n’y a qu’à marcher quelques minutes ensuite.

En transports en commun

Il est facile de venir à Sélestat en train. Vous pouvez regarder sur Vialsace comment venir à Sélestat en transports publics.

Adresse: Sélestat, France