jeu-piste-famille-vosges

Dans le Massif des Vosges, il existe plusieurs courtes randonnées adaptées aux familles : elles existent sous forme de jeux de piste ! Grâce à des livrets, les parents et les loulous suivent Louis et Rose dans leurs aventures et apprennent plein de choses sur ce qui les entourent : nature, traditions, architecture… Nous avons testé celle du Ventron, où les enfants (et, finalement, les parents aussi) partent à la recherche de moutons pour aider le berger qui les a égarés.

Par un jour de canicule, nous sommes partis en hauteur pour perdre quelques degrés. J’avais déjà repéré les carnets des Aventures de Rose et Louis et c’était l’occasion de tester. Il en existe dans tout le Massif des Vosges, que l’on soit en Alsace ou en Lorraine. J’ai choisi celui du Ventron, du côté lorrain, mais juste à la frontière de l’Alsace (Oderen). Pour les enfants, la récompense, c’est évidemment le pique-nique que l’on prendra sur le chemin ! Un subterfuge qui fonctionne toujours :-)

C’est l’histoire d’un berger qui a perdu ses moutons (et ron et ron petit patapon)…

Avant le départ, je parcoure le carnet que j’avais imprimé au préalable pour voir ce qui nous attend au moins pour les 1e étapes. L’histoire est celle d’un berger, qui travaille, à ses heures perdues, aussi à l’usine textile. En partant travailler là-bas, il oublie de fermer l’enclos de ses moutons et – catastrophe – ils s’échappent tous. Maintenant, le berger compte sur Louis, Rose et nous pour les retrouver et les enfermer à nouveau dans leur enclos. Apparemment, les moutons sont signalés par des petits moutons en bois sur le chemin…

Une montée tout en douceur

Le départ se trouve sur le parking du Musée du Textile au Ventron. Les Vosges, comme l’Alsace, est une terre textile. Ce musée, ancienne usine textile, a ouvert il y a peu.

Allez, c’est parti pour un parcours de 4,5 kms ! On commence l’ascension tout en douceur (moins selon l’avis des loulous) pour tenter de retrouver les 1ers moutons sur notre chemin. En route, on croise nos 1ères digitales. Je suis fan ! A force de leur rabâcher le nom, ils s’en souviendront longtemps ! On en profite pour voir les murs de pierre typiques d’ici qui séparent les différents champs et on traverse la forêt de feuillus et surtout de sapins. Ici, on passe par des maisons dignes d’un décor de – Walking Dead – la Petite Maison dans la Prairie. Enfin, on finit par trouver notre 1er mouton :-) Pas facile : on se rend compte qu’ils sont vraiment petits et parfois très bien cachés. Il va falloir redoubler d’attention !

Des récompenses tout au long du chemin…

Après la montée, la 1e récompense : un magnifique panorama sur les montagnes alentours. Le Ventron se trouve quand même entre 600 m et 700 m d’altitude et on y fait du ski, en hiver, à la station du Ventron, L’Ermitage.

Sur le parcours, on rencontre plein de petites bestioles (scarabées, papillons, chenilles…) mais aussi plein de plantes de la flore vosgienne (dont les digitales. Je vous l’ai déjà dit que… ?) dont certaines étaient utilisées pour créer des teintures naturelles pour le textile. Il y en a que je connais pas, il va falloir que je potasse tout ça !

Les loulous sont contents, on trouve de plus en plus de moutons.

Et la récompense ultime : le pique-nique. Après de beaux efforts de leur part et la descente amorcée, on se trouve un petit coin pour le pique-nique, sous un tilleul, près d’une petite maison citée dans notre carnet : elle a de particulier qu’elle est autonome en électricité et en haut. Son cerisier porte même un pull toute l’année ! Batteries rechargées, on est prêt pour continuer !

On approche du pré du berger !

On poursuit la descente en bordure de forêt et de prairie, avec des vues dégagées sur Le Ventron et les environs. Décidément, les paysages de cette randonnée sont très variés : on arrive près d’une ferme qu’on longe sur un chemin d’herbe bordé d’arbres. Cette fin de balade est très bucolique ! A l’issue de ce chemin, on trouve enfin le portail pour entrer dans le pré du berger (qui appartient à un vrai berger, qui a de vrais moutons !). Tous les moutons retrouvés sont là, autour d’un cadre, dans lequel on se prend en photo. On termine tout doucement le parcours en disant au revoir aux dernières… digitales et aux fermes en pierre.

Notre rando numéro 1

Nous sommes encore des novices en rando et optons souvent pour le niveau facile mais mon chéri et moi sommes tombés d’accord sur le fait que, de nos quelques expériences, cette balade a été notre préférée dans la région, de par la diversité des paysages, des zones alternant ombre et soleil et de l’ajout très sympa des énigmes à résoudre pour les loulous. Du coup, ils ne se sont pas ennuyé non plus !

J’ai aimé

  • La diversité des paysages
  • Le jeu de piste très bien pensé pour intéresser les enfants (il faut quand même compter à partir de 6 ans)
  • Les petites surprises de la nature et, surtout, les digitales (je vous ai déjà dit que… ?)

J’ai moins aimé

  • Rien, c’est possible ça ?

Mes photos du jeu de piste à Ventron

Infos pratiques

Tarifs

Gratuit

Horaires

Tous les jours, toute l’année. Les jeux de piste « Les aventures de Rose et Louis » sont téléchargeables ici.

Accès

En voiture

Départ : Parking du Musée du Textile, Le Ventron, 8 chemin vieille, Route Col d’Oderen. Il faut compter:

  • 49 kms de Mulhouse (environ 55 min)
  • 72 kms de Colmar (environ 1h10 min)
  • 149 kms de Strasbourg (environ 1h50 min)
En transports en commun

Pas idéal :-/

Adresse: